Contactez nous au
04 67 64 00 17

Assurance emprunteur / Délégation d’assurance

L’organisme bancaire auprès duquel vous avez souscrit ou allez souscrire votre prêt immobilier exigera, dans la majeure partie des cas, d’y adosser une assurance emprunteur.

L’objet de cette assurance est de garantir la continuité du remboursement des échéances ou le versement du capital restant dû à l’organisme prêteur, face aux aléas que pourraient subir l’emprunteur (maladie, incapacité de travail, invalidité, perte totale d’autonomie ou décès).

Bien entendu, la banque cherchera à vous imposer l’assurance « maison », souvent coûteuse et offrant des garanties qui peuvent s’avérer moins protectrices.

Cependant, gardez à l’esprit que rien ne vous empêche de souscrire l’assurance de prêt en « délégation » c’est à dire par le biais d’une compagnie d’assurance extérieure (loi Lagarde 2010) ou de substituer l’assurance souscrite initialement auprès de la banque dans les 12 mois qui suivent la signature de votre offre de prêt (loi Hamon 2014).
Notre cabinet vous accompagne quelque soit votre situation : jeune emprunteurs, risques aggravés de santé (application de la convention AERAS), séniors, profession à risques, pratique de sports dits extrêmes, ou bien encore gros capitaux.

Notre offre est basée sur :

  • un partenariat avec les compagnies majoritairement actrices sur ce marché
  • une connaissance accrue des dispositions générales
  • l’intégration dans le conseil de notre expérience en matière de prévoyance

Elle garantit une analyse personnalisée de votre dossier, son orientation en fonction de vos besoins et de ceux exigés par l’organisme bancaire auprès duquel vous avez souscrit votre prêt.
La banque vous imposera systématiquement un minimum de garanties mais rien ne vous empêche de faire plus si vous souhaitez être serein.

Bien souvent considérée par les banquiers comme une formalité complémentaire, la délégation constitue tout simplement une personnalisation de votre garantie mais également une réduction importante du coût de votre emprunt.
En effet en période de taux de prêt immobilier bas, le coût de l’assurance emprunteur peut représenter entre 30 et 50% du coût global de votre prêt immobilier.

Ainsi il conviendra de ne pas négliger ce point devenu la clé d’une négociation bancaire réussie.

RETOUR